Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Géopolitis21

Le Pakistan

8 Avril 2010 , Rédigé par geopolitique2010.over-blog.com Publié dans #Géopolitique

Lors de l’indépendance du « raj britannique » en 1947, le Pakistan s’est séparé de l’Inde lors d’une guerre civile qui a causé la mort de plus de 10 millions de personnes. Un Etat artificiel formé du Pakistan oriental et occidental en est sorti dont l’unité reposait sur la religion musulmane et l’armée. En 1971, cet Etat difficilement gouvernable a implosé avec l’aide de l’ennemi indien et le Pakistan oriental devenu Bengladesh s’est séparé du Pakistan occidental ou Pakistan actuel.

 

Le Pakistan aujourd’hui :


Pakistan.JPG

 

 

Pays de 775 000 km2 traversé par le fleuve Indus, il compte en 2009 environ 180 millions d’habitants avec une croissance démographique importante (340 millions en 2050 ?).

C’est une république islamique depuis 1973 dont la mosaïque ethnique est importante :

 

  • les Penjâbis (56 % de la population)
  • les Sindhis (22 %),
  • les Pachtouns ou Pathans (13 %),
  • les Baloutches (5 %), etc …

 

Dans les années 80, le général Zia Ul Acq a profondément islamisé le pays. Puis le pouvoir est revenu aux civils avant que le général Moucharaf ne reprenne le pouvoir au profit des militaires. Il le garde jusqu’aux législatives de 2008 qui sont remportées par le parti de la défunte Bénazir Buttho qui a été assassinée le 27 décembre 2007.

 

Le problème des Taliban :

 

Les attentats de septembre 2001 provoque une intervention internationale en Afghanistan qui chasse les Taliban du pouvoir. Ces derniers, majoritairement pachtounes vont trouver refuge de l’autre coté de la frontière afghane, dans les zones tribales pachtounes du Pakistan quasiment incontrôlées par Islamabad, accompagnés peut-être de Ben Laden et ses affidés. Les USA vont enjoindre le Pakistan de choisir son camp et d’arrêter de les soutenir alors que les Taliban sont une création pakistanaise qui date de 1994 et qui avait permis la conquête du pouvoir à Kaboul.

Les Taliban ne pardonnent pas au pouvoir pakistanais sa « trahison » américaine et désormais utilisent la violence sur le sol pakistanais comme il continue de le faire de l’autre coté, en Afghanistan. Des centaines d’attentats causent la mort de milliers de Pakistanais et l’armée a le plus grand mal à pénétrer dans les zones tribales pour anéantir les Taliban qui refusent de respecter le pouvoir central qu’ils jugent impie. Les soldats pendjabis ou sindhis sont considérés comme des étrangers et les Pachtounes sont peu enclin à combattre les leurs.

 

Le problème du Cachemire ou le conflit indo-pakistanais :

 

Lors de l’indépendance du Raj britannique, l’Inde a répondu à l’appel à l’aide du Maharadjah hindou au Cachemire envahi par les bandes tribales pachtounes. Le Pakistan refusera de reconnaître l’annexion de cette province par l’Inde car elle est majoritairement peuplée de musulmans.

Plusieurs guerres en découlent sans régler le problème:

  • 1948-49 = les Pakistanais entrent au Cachemire et lors du cessez-le-feu imposé par l’ONU, il la province est divisé en 2 avec la promesse qui ne sera jamais tenu d’organiser un référendum.
  • 1965 = les Pakistanais croient l’Inde affaibli par son échec face à la Chine mais ils sont battus.
  • 1971 = l’Inde soutient la sécession du Bengale face au Pakistan occidental.
  • 1984 = intervention indienne sur le glacier de Siachen à plus de 6 000 m d’altitude.
  • 1999 = combats autour de Kargil au Cachemire.
  • 13 décembre 2001 = suite à un attentat commis par des islamistes pro-cachemiris contre le parlement de New Dehli, l’armée indienne mobilisera des centaines de milliers d’hommes sur sa frontière avec le Pakistan.

 

Le Pakistan et la bombe :

 

Suite à sa défaite face à la Chine en 1962, l’Inde décide de se doter de la bombe nucléaire. Son ennemi, le Pakistan décide d’en faire de même. C’est la guerre de 1971 avec la perte du Bengale et une défaite face à l’Inde qui fait accélérer le programme nucléaire. Son allié, la Chine, l’aide et lui permet d’obtenir probablement la bombe en 1978.

Ainsi la crise de Kargill (1999) et la mobilisation militaire indienne de 2002 suite à l’attentat commis contre son Parlement national faillirent aboutir à une dramatique confrontation nucléaire entre les 2 pays.

Finalement le 28 mai 1998, le Pakistan procède à des essais nucléaires dans le désert baloutche après ceux de l’Inde réalisés le 11 et 13 mai.

 

Quel avenir pour le Pakistan ?

 

L’explosion démographique que connaît le pays lié aux difficultés économiques peut conduire une jeunesse toujours plus nombreuse à ne pas trouver d’emploi. Les risques de radicalisation sont donc très grands même si actuellement les partis extrémistes religieux sont minoritaires aux élections. Car l'éducation des garçons sans parler de celle des filles laissent à désirer et ce sont souvent des écoles coraniques qui les forment.

De plus, tant que la situation au Cachemire n’est pas réglée, d’autres attentats de grande ampleur peuvent être commis en Inde et la riposte pourrait dégénérer entre ces 2 puissances nucléaires.   

L’Inde et le Pakistan devront un jour coopérer d’autant plus que tous les musulmans du « raj britannique » ne sont pas partis au Pakistan et que l’Inde a une population musulmane presque aussi nombreuse que celle du Pakistan ….

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article