Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Géopolitis21

La Syrie, la guerre, les réfugiés et l’Europe

15 Janvier 2015 , Rédigé par hunza

Depuis mars 2011, date des premières manifestations antigouvernementales, une guerre civile ravage la Syrie. Elle a d’abord opposé le régime de Bachar el Assad à ceux qui voulaient le renverser pour instaurer un régime démocratique. Aujourd’hui, elle oppose surtout l’islamisme radical (Front al Nosra et EI (1)) au régime syrien soutenu par l’Iran et la Russie.

En ce début d'année 2015, tentons de faire un bilan humain sur cette tragédie syrienne.

 

Les victimes :

 

Le terrible décompte des victimes est effectué, entre autre, par l’observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), ONG qui est basée à Londres avec à sa tête un syrien en exil, et que les médias français reprennent quasi systématiquement. Ainsi le 2 décembre 2014, l’OSDH déclarait que le conflit avait déjà causé la mort d’au moins 202 354 personnes dont 63 074 civils tout en reconnaissant que ce chiffre était sous estimé compte tenu de la difficulté d’obtenir des informations dans certaines régions.

D’autres sources existent dont celles-ci qui ne recensent que les victimes du régime syrien:

- Syrian revolution martyr database (syrianshuhada.com) qui dénombre 121 434 victimes le 17 décembre 2014 après 1 371 jours de conflit.

- le centre de documentation des violations qui dénombre 110 483 en fin décembre 2014.

De son côté, l’ONU a cessé de recenser le nombre des victimes en janvier 2014 car elles estimaient non fiables les sources  d’informations.

 

 

Les réfugiés :

 

Concernant le nombre des réfugiés en janvier 2015, le Haut Commissariat au Réfugiés (HCR) estime que :

- 4.270 000 Syriens vivent à l’extérieur  

- 6 500 000 sont déplacés à l’intérieur du pays

 

Cinq pays accueillent principalement ces réfugiés (2) :

- 1 500 000 en Turquie

- 1 435 840 au Liban

- 747 360 en Jordanie

- 310 000 en Irak

- 140 000 en Egypte

 

Rappelons que la population syrienne est estimée à 22 millions d’habitants d’après la banque mondiale (3) et que, depuis 2004, aucun recensement n’a eue lieu dans ce pays.

 

L’Europe et les réfugiés :

 

Les récentes « odyssées » dramatiques des bateaux aux larges des côtes italiennes tels le « Blue Sky M » et Ezadeen nous rappellent que les Syriens qui le peuvent tentent de fuir vers l’Europe. En 2013, environ 50 000 Syriens (4) ont demandé l’asile dans les pays de l’UE avec pour principales destinations (5) :

- la Suède avec 16 540  soit 33 % des demandes d’asile déposés par les Syriens dans l’UE

- l’Allemagne avec 12 855 demandes soit 25 %

- la Bulgarie avec 4 510 demandes (9 %)

- les Pays Bas avec 2 705 demandes (5 %)

- le Royaume Uni avec 2 040 demandes (4 %)

 

A noter que la Suède  est le pays de l’UE le plus accueillant pour les réfugiés syriens comme il l’avait été pour les Irakiens lors de la guerre lancée par les USA en 2003. Ce fut le premier pays européen à avoir accorder un permis de séjour aux Syriens et c’était en 2013.

 

Notes :

(1) : l’EI = Etat islamique ou Daech qui est son acronyme en arabe. Depuis juin 2014, il a instauré un califat islamique dans toutes les zones qu’il contrôle dont Raqqa est la capitale.

(2) : chiffres du HCR en janvier 2015 mais tous les réfugiés n’étant pas enregistrés, leur nombre est forcément plus élevé. Ainsi, au Liban il avoisinerait les 2 millions pour un pays de 4 millions d’habitants ….

(3) : estimation pour l’année 2014

(4) : en 2012, 24 110 Syriens ont demandé l’asile dans l’UE

(5) : chiffres d’Eurostat

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article